FICTION OU RÉALITÉ ?

Et si ce qui t’empêche de réaliser tes rêves n’était que poussière ? La solution à ton problème serait là devant toi, sous tes yeux. Tu as peut-être seulement besoin de faire tomber le bon domino qui va entrainer tous les autres.

Au travers de cet épisode, je te partage quelques clés pour aborder ce qui te challenge avec un autre regard.

« La fin du voyage au pays du long nuage blanc, la Nouvelle-Zélande 🇳🇿, approche. Nous vivons avec Solène, une dernière expérience chez l’habitant que nous aimons tant. Nous sommes chez Lauren et Barney, un couple américano-australien pour les aider à construire leur maison en ossature bois. Barney, vêtu d’une chemise de bûcheron et d’un chapeau de cowboy, est un homme qui émane une grande sérénité et sympathie. Dès les premiers jours à ses côtés, je me suis senti à l’endroit où je devais être.

Un matin, nous profitons d’une pause café pour admirer leur vue grandiose sur une baie sauvage donnant sur l’océan Pacifique. Alors que nous nous nourrissons mutuellement par nos échanges, trois silhouettes interpellent notre regard 🤔. Nous pensons dans un premier temps apercevoir des dauphins quand nous comprenons finalement que nous sommes en train d’assister à un défilé d’orques avec leur nageoire droite et imposante ! Les yeux figés et la bouche grande ouverte, nous ne parlons plus 😮. Nous nous demandons si ce que nous voyons est bien réel. Nous sommes comme deux enfants devant un sapin de Noël ! Les orques finissent par disparaître à l’horizon…

Les semaines passent et il est déjà temps pour Solène et moi de quitter cette famille inspirante et la Nouvelle-Zélande. Je ressens une forte charge émotionnelle ! Je dis au revoir aux enfants et à Lauren les yeux humides et la gorge serrée 🥹. Je redoute l’heure des adieux avec Barney. Je monte dans le pick-up pour qu’il nous emmène à la sortie de la ville. Plus nous nous rapprochons de la destination finale, plus je sens le chagrin m’envahir. Ma respiration est de plus en plus courte et saccadée. Je n’arrive plus à avaler ma salive. Barney se gare, le point de non retour est face à moi. Je sors de la voiture, le regarde et éclate en sanglots. Je déverse toutes les larmes du Monde 😭. Je suis inconsolable. Je n’arrive plus à sortir le moindre mot. Je perds totalement le contrôle de moi-même… »

Quatre ans plus tard…

Aujourd’hui, grâce à des centaines d’heures de formation à travailler sur mes perceptions, je vois cette situation sous un autre angle. Je percevais à ce moment-là une perte franche. J’étais focalisé sur le fait que je ne reverrais jamais Barney. J’étais bloqué sur une face de la pièce, celle des inconvénients, celle qui fait mal ! Or, avec du recul, je constate qu’il ne m’a jamais quitté. Il est toujours à mes côtés lorsque j’en ai besoin dans des moments de difficultés !

Ce ne sont pas les faits qui conditionnent ma vie mais l’histoire que je me raconte !

Autrement dit,

  • les émotions que tu ressens
  • les difficultés que tu rencontres
  • l’inconfort que tu vis

ne sont pas liés à ce qui t’arrive mais aux perceptions que tu en as.

👍🏼

La bonne nouvelle est que ça dépend de toi et que tu peux donc écrire l’histoire que tu souhaites vivre !

👍🏼

Tu as un problème qui t’empêche d’avancer ?

Utilise l’une des solutions que je te propose pour transformer ta « problématique » aux premiers abords douloureuse, inconfortable et source d’inconvénients en un tremplin pour avancer vers ce qui te nourrit !

Solution 1

« Le problème d’un problème est de croire qu’on a un problème »

Plus tu focalises tes pensées sur ton problème, plus il grossit et prend de l’ampleur. Te dire que tu as un problème ne va en rien t’aider à le résoudre.

👉🏽Détourne ton attention du problème et focalise-la sur ce qui est important pour toi, sur là où tu as du pouvoir. Aborde ta difficulté par le jeu et la création plutôt que l’opposition.

Exemple : Tu n’es pas épanoui·e professionnellement et ne sais pas quel métier faire, quel concept créer, dans quelle entreprise postuler ? Demande-toi plutôt ce que tu aimes faire, ce dans quoi tu es bon·ne, où est-ce que tu ne vois pas le temps passer, qu’est-ce qui est important pour toi et que tu veux nourrir… pour affiner ta réflexion.

Solution 2

« La vie est un internel recommencement »

Retrouve une situation où tu as déjà prouver le contraire de ton problème.

Exemples : manque de confiance = moment où tu as été plus confiant·e que d’habitude ;
tu ne sais pas quoi faire professionnellement = moment où tu t’es senti·e à ta place ;
pas assez d’argent = moment où tu as eu assez…

Sois flexible dans ta manière de penser, la réponse est peut-être sous une autre forme mais il y a de grandes chances que le fond soit le même. La vie est un schéma qui se répète pour nous inviter à grandir là où on en a besoin.

Exemple : pas assez d’argent = pas nécessairement plus d’argent. Tu avais peut-être moins de charges à payer et avec moins d’argent un sentiment de sécurité financière renforcé.

Une fois trouvée, ferme les yeux, respire profondément et replonge-toi dans la scène.
Où étais-tu ? Qu’entendais-tu ? Que voyais-tu ?

Dans quel état d’esprit étais-tu ? Qu’est-ce que tu te disais ? Qu’est-ce que tu ressentais ? Qu’est-ce que tu faisais ?

En prenant conscience que tu as déjà réussi à surmonter ce genre de problème dans ta vie, il perdra en intensité et tu trouveras naturellement les ressources et l’énergie pour avancer vers ce qui est important pour toi !

Solution 3

« Aucun problème ne peut être résolu sans changer le niveau de conscience qui l’a engendré » – Albert Einstein

Il y a de grandes chances que tu n’arrives pas à trouver une porte de sortie car tu abordes l’obstacle sous le même angle. Tu ne vois que des inconvénients à vivre ce problème et ne vois pas ce que ça t’apporte.

Fais un pas de côté et liste tous les avantages à vivre ce que tu traverses. Si tu n’en vois aucun, c’est que tu fantasmes une vie où tu ne serais pas confronté·e à ce problème. Liste donc les inconvénients que ça impliquerait de ne pas vivre ce problème.

Tu peux t’aider de la solution 2 pour trouver des bénéfices à avoir déjà traversé un problème similaire.

Malgré ces solutions tu es toujours bloqué·e et ne sais pas comment faire ?

Je peux t’accompagner à aller un cran plus loin pour que tu transcendes ton problème !

As-tu eu un déclic avec l’une de ces trois solutions ? Partage-le nous 😉!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres histoires

DU RÊVE À LA RÉALITÉ

EAU CHAUDE

Des douches chaudes et une vaisselle propre !

Comme pour le chauffage, différentes technologies permettent d’obtenir de l’eau chaude : gaz, diesel ou électricité. Au gaz et diesel, l’installation doit être en conformité avec les normes AFNOR pour l’homologation VASP.

HOMOLOGATION VASP

Voyagez en toute sérénité !

L’homologation VASP est obligatoire dès lors que votre aménagement répond aux critères d’une autocaravane, c’est-à-dire : 

  • des sièges et une table ;
  • des couchettes (qui peuvent être obtenues en convertissant les sièges) ;
  • un coin cuisine ;
  • des espaces de rangement.
  • le tout fixe et inamovible

L’homologation vous permet entre autre de :

  • circuler conformément à la loi
  • assurer votre aménagement en cas de sinistre
  • diminuer les cotisations d’assurance (en règle générale)
  • passer les contrôles techniques tous les deux ans sereinement
  • vous dispenser du contrôle anti-pollution tous les ans

Le tarif comprend :

  • les documents et accessoires obligatoires
  • le contrôle réglementaire NF EN721 et NF EN1949
  • la constitution du dossier (pesée du véhicule, calcul répartitions des charges, plan côté…)
  • le suivi du dossier avec l’instructeur de la DREAL

ÉBÉNISTERIE

C’est ici que l’âme de votre aménagement prend vie !

Du devis à la touche finale, ma mission avec Wanaka Van est de répondre à vos besoins et attentes pour que vous repartiez avec un van à votre image.

Je propose différentes gammes de bois : 3 plis épicéa, contreplaqué bouleau et stratifié (différentes couleurs et essence bois disponibles).

Pour protéger les meubles, j’utilise des traitements à base de produits naturels sans solvant ni COV (Composés Organiques Volatils) pour préserver votre santé.

BANQUETTE-LIT
HOMOLOGUÉE

Un atout de taille !

La banquette-lit convertible est un vrai couteau suisse avec son lot d’avantages !

  • Extension du nombre de places assises du véhicule (avec ceinture de sécurité 3 points et système Isofix)
  • Banquette pour l’aménagement
  • Conversion en lit en quelques secondes

Wanaka Van est installateur des banquettes RIB SCOPEMA, leader allemand du marché. Elles sont disponibles en 1,2 ou 3 places avec des longueurs de couchage différents et de nombreuses options (sur-matelas confort, accoudoirs…)

❗Installation réalisée uniquement dans le cadre d’un aménagement VASP❗

EMBASE PIVOTANTE

Agrandissez votre aménagement en toute simplicité !

Les embases pivotantes permettent de retourner les sièges/banquette avants vers l’espace de vie et d’agrandir par conséquent l’aménagement sans avoir à changer de véhicule. Vous pouvez recevoir dignement vos ami·es autour de la table à manger et passer de belles soirées !

Dans le cadre d’une homologation VASP, l’embase doit être spécialement prévue pour votre véhicule et homologuée.

STORE

Profitez de l’extérieur aux heures chaudes !

Le store est un accessoire qui offre une extension non négligeable à votre van aménagé. En été lorsque le soleil brûle, vous pouvez tout de même profiter de l’extérieur.

Trois marques de renommée se démarquent : FIAMMA, DOMETIC et THULE.
Chacune propose une large gamme allant du stores à pochette, manuels, à manivelle et électriques.

CHAUFFAGE

Des soirées chaleureuses peu importe la météo !

Il existe différentes technologies pour chauffer votre van aménagé : diesel, gaz et électrique.
Chacune a ses avantages et inconvénients, le choix se fait en fonction de votre aménagement.
Je travaille avec deux marques : AUTOTERM et TRUMA. Ce dernier propose un combiné permettant également d’avoir de l’eau chaude.
Tous deux sont des fabricants de renommés et offrent des équipements qualitatifs.
En vue de l’homologation VASP, des normes AFNOR sont à respecter.

ÉLECTRICITÉ

Connecté·e, peu importe où vous allez !

L’installation électrique est à la fois une part importante du budget d’un aménagement et déterminant pour votre confort.
C’est pourquoi il est crucial de bien la dimensionner et la concevoir pour s’assurer de trois points clés :

  • votre sécurité

en cas de surcharge, court-circuit, électrisation…

  • vos besoins

la bonne puissance des panneaux solaires, de la batterie, du convertisseur…

  • la pérennité de votre installation

les modules de surveillance et de sécurité pour éviter notamment l’usure prématurée de votre batterie. Mal conçue, vous la remplacerez tous les deux ans au lieu de cinq à dix ans, pensant que c’est normal !

OUVERTURES

Un apport de lumière et de fraicheur !

C’est la première étape de l’aménagement de votre van. Ici, pas de place à l’erreur, il faut réussir du premier coup ! La pose doit être d’équerre, étanche et soignée.
Le choix des fenêtres, lanterneaux, prise P17, coupelle de remplissage et leur emplacement sont déterminants dans la réussite de votre projet.

Grâce à mon expérience et ma vision holistique de votre aménagement, je vous propose les solutions les plus adaptées à vos besoins.

LIÈGE PROJETÉ

Un confort majeur pour vos Aventures !

En recouvrant totalement la tôle, le liège projeté permet de supprimer la condensation et les ponts thermiques.

Chez Wanaka Van, nous travaillons avec l’entreprise nantaise Soliège qui fabrique un liège projeté de qualité, français, respectueux de l’environnement et local (provenant de chutes de production des forêts landaises).